Archives du mot-clé Poutine

âme russe

L’art de la critique est aisée, dit-on. Néanmoins, elle est des plus utiles en ce qu’elle doit permettre au critiqué de se recadrer sur la rigueur de son travail et, par cela, s’améliorer. En ce qui concerne l’art de la réflexion, la critique permet, de plus, de jouer un rôle de garde-fou sur la pente des jugements de valeurs qui sont les fondements de l’ignorance dans laquelle est maintenue l’opinion publique.

Je reproduis la lettre ouverte adressée par Yvan Blot à Philippe Gélie, éditorialiste du Figaro en ce qu’elle me semble particulièrement bien mettre en évidence ce dernier point, caractéristique des meutes hurlantes rejointes par Philippe Gélie, loin, très loin de la nature de ce que doit être un éditorial:

Objet: Hystérie anti russe dans votre éditorial du Figaro

Cher monsieur Gélie,

Votre article commence par un racisme non déguisé qui met en cause les  » excès de l’âme slave ». Oseriez vous à propos d’excès d’Israel parler des excès de l’âme juive ? Robespierre, c’était selon vous les excès de l’âme française et Hitler les excès de l’âme allemande ? Contre les Russes, tout est bon y compris les arguments racistes. C’est désolant !

Vous dites que depuis la chute de l’URSS, une infime minorité s’est enrichie sans partage ( sic). Alors d’où viennent les immenses embouteillages de Moscou qui n’existaient pas en URSS ? La minorité infime possède toutes ces voitures ? Connaissez vous la Russie ? Je donne des cours à Novgorod ou les professeurs ont un appartement, une datcha à la campagne et au moins deux voitures : c’est l’infime minorité? Le FMI montre que le niveau de vie moyen à doublé sous Poutine. Vous ne lisez pas ces chiffres ?

La Russie crée la discorde en Géorgie ? Mais c’est Sakhachvili qui a brimé les Ossetes et qui a défié la Russie et non l’inverse ! La Russie se moque de la souveraineté des autres ? Pour vous, la France respecte la souveraineté des Comores alors que l’ONU ne cesse de la condamner ? On a respecté la souveraineté de l’Irak, de l’Afghanistan, de la Libye ? Assez d’hypocrisie !

Rien ne permet d’accuser le régime de l’assassinat de Nemtsov écrivez vous. La, vous avez raison. Nemtsov faisait entre 3% et 15% des voix. Tu parles d’une menace ! Je vous signale que le principal parti d’opposition en Russie est le parti communiste avec 25% des voix : pourquoi ne jamais en parler et toujours parler de Navalny et consorts qui n’ont aucune base électorale ?

Les médias sont purgés de toute voix dissidente ? Pourtant dans les hotels des journaux anti Poutine s’étalent. En URSS cela n’aurait pas été possible. Et les médias français ? Zemmour est il bien traité comme  » dissident » ? Vous vous moquez du monde !

L’Europe n’a aucun intérêt à traiter Poutine comme un ennemi écrivez vous. Vous avez raison mais les faucons américains ne sont pas de cet avis !

Le fossé sur les valeurs se creuse avec l’ouest. C’est vrai mais à qui la faute ? Depuis mai 68 le nombre de crimes et délits en France a été multiplié par quatre. Vous voulez que les Russes nous imitent ? On s’attaque au mariage, à la famille, à la religion catholique : vous voulez que les Russes nous imitent ? En France, le patriotisme est si faible que certains jeunes deviennent jihaddistes. Vous voulez que la Russie nous imite ?

Votre esprit est raciste et neo colonialiste : les Russes doivent nous imiter sinon gare ! Quelle prétention ! Quelle ignorance de la Russie réelle !

Vos manifestants vont sauver la Russie ? Mais ils l’ont ruiné sous Eltsine ! Le PNB avait alors chuté de moitié grâce aux réformes imbéciles de Tchoubais ….. Et Nemtsov ! Vous avez la mémoire bien courte, dirait on.

Des extrémistes antisémites ou des malfrats ukrainiens ont tué Nemtsov. Poutine n’y avait aucun intérêt. C’est comme si on disait qu’Hollande avait intérêt aux meurtres des journalistes de Charlie. D’autres meurtres en Russie ? C’est triste mais quid de la mort de Pelât, Beregovoye, Boulin, Grossouvre par exemple ? C’est de la faute des excès de l’âme française ?

Je suis moitié slave par ma mère donc bon à jeter aux chiens ? Un homme parlait souvent des tares de l’âme slave, il s’appelait Hitler. Ne prenez pas ce chemin du racisme anti russe. Il ne mène à rien de bon, croyez moi, même si vous pensez ainsi plaire aux faucons américains !

Cordialement
Ivan Blot
Ancien député gaulliste
Consultant auprès de radio Spoutnik France
Expert au club de Valdai

En guerre contre la Russie?

Alors que la situation est de plus en plus confuse en Ukraine pour le gouvernement de Kiev et que les interventions d’Angela Merkel et de François Hollande, pour éviter la guerre, ressemblent de plus en plus à de la gesticulation, différents supports de média rapportaient, cette semaine, une information selon laquelle, la Russie s’apprêterait à envahir un pays balte, sans plus de précision, pour évaluer la capacité de réaction de l’OTAN.

Très exactement, les propos viennent de l’ancien secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen au journal britannique The Telegraph le 5 février. « Il est fort probable qu’il intervienne dans les pays Baltes pour tester l’article 5 de l’Otan », à propos de Vladimir Poutine.

L’article 5 de la charte de l’Alliance atlantique prévoit qu’en cas d’agression contre un État membre de l’organisation – dont font partie la France et, depuis 2004, les pays Baltes –, tous les autres viendront à sa rescousse militairement.

Dès le mois de septembre 2014, Barack Obama indiquait, depuis une réunion de l’OTAN au Pays de Galles, que la présence américaine et de l’OTAN ne pouvait que s’accentuer à court terme et que l’OTAN serait toujours présente dans les républiques baltes. Dans la foulée, des manœuvres navales américaines ont été engagées dans la Baltique au large de la frontière russe.

Cette semaine, la presse relaie une information provenant d’un document secret ( ! :)) du Pentagone qui indique que Vladimir Poutine souffrirait d’une forme d’autisme, le syndrome d’Asperger, qui l’empêcherait de garder le contrôle de lui-même dans des situations de crises.

Compte tenu de la maîtrise dont fait preuve le président russe depuis des années de crises et de provocation de la part de l’Occident, l’information relève de la farce. Il est, du coup, surprenant de voir l’ensemble de la presse transmettre cette information sans l’accompagner de la moindre analyse à défaut de réserve.

Le journal La Croix rapporte, ce 10 février, l’inquiétude du monde balte : Nous aurions à faire à une volonté de « revival » de l’Empire soviétique accompagnée par Moscou de la défense du « monde russe ». Comme par hasard, c’est très exactement la description de la justification par le Reich nazi de l’Anschluss qui précipita la guerre.

Alors, il convient de rendre à César ce qui appartient à César. Car la Russie ne manque pas de raisons pour répondre à la multitude de provocations.

Pour rappel, la réhabilitation des nazis est désormais complète à Riga sans que cela n’émeuve les grands défenseurs de la mémoire antifasciste de Paris. Depuis 2005, les vétérans Waffen SS défilent à Riga pour commémorer leur lutte. Il faut savoir que la Lettonie considère les Waffen SS comme l’armée de libération du pays. 130 000 lettons avaient rejoint les forces allemandes contre 150 000 lettons pour les armées soviétiques. En 2005, 3 généraux soviétiques de nationalité lettone ont été poursuivis et condamnés pour crime contre l’humanité pour avoir fait front aux Waffen SS lors des massacres des populations juives lettones.

Cet hiver, Herberts Cukurs, le bourreau de Riga qui a exterminé la moitié de la population juive lettone et qui fut exécuté par le Mossad en 1965 à Montevideo est le héros national d’une pièce musicale pour sa réhabilitation qu’on peut trouver sur Youtube, chantée par Juris Miller.

Enfin, quand le monde libre s’annonce prêt à mourir pour Riga, il convient de garder en tête que 280 000 lettons, soit 13% de la population, n’ont pas le droit de vote car ils sont russophones d’ethnie russe.